Olivier Adam

J’ai lu pratiquement tous les romans d’Oliver Adam, et je peux dire que c’est plutôt une plume très facile et très agréable!! Ses romans sont pour la plupart touchant et bouleversant, on vit avec les personnages, on vit littéralement dans le roman. Je vous conseille absolument ses ouvrages.

Biographie de l’auteur :

En 2000, Olivier Adam publie aux éditions du Dilettante son premier roman, « Je vais bien ne t’en fais pas ».

Il signe ensuite avec les éditions de l’Olivier où il publie « A l’Ouest « (2001), « Poids léger » (2002), « Passer l’hiver » (recueil de nouvelles, Prix Goncourt de la Nouvelle 2004 et Prix des Éditeurs 2004), « Falaises » (2005, sélectionné dans 13 prix littéraires sans obtenir aucune récompense) et « À l’abri de rien » (2007, Prix du Premier prix 2007 et favori du Prix Goncourt 2007) . Entre-temps, en 2003, il devient directeur de collection aux éditions du Rouergue.

Parallèlement, Olivier Adam écrit aussi plusieurs ouvrages pour la jeunesse, publiés pour la plupart à l’École des Loisirs: « On ira voir la mer » (2002), « La Messe Anniversaire » (2003), « Sous la pluie » (2004), « Douanes » (2004, éditions Page à page) « Comme les doigts de la main » (2005) et « Le jour où j’ai cassé le château de Chambord » (2005). Il publie par ailleurs régulièrement des textes courts dans les revues littéraires et anime des ateliers d’écriture en milieu scolaire.

Des histoires plein la tête, Olivier Adam sort coup sur coup « Des vents contraires » (Prix RTL-Lire 2009) et « Le cœur régulier » (2010), tout en écrivant des ouvrages jeunesse, « Les Boulzoreilles », avec Euriel Dumait (2010) ou « Personne ne bouge » (2011).

« Les lisières » est sorti à la rentrée littéraire 2012, un roman où le destin d’un homme croise celui de la France.

En 2015, « Peine perdue », qui se penche sur vingt-deux personnages d’une station balnéaire de la Côte d’Azur, est finaliste du Prix des libraires.

Pour le cinéma, outre la co-scénarisation de ses romans (« Je vais bien ne t’en fais pas » adapté en 2006 par Philippe Lioret, « Poids léger » adapté en 2004 par Jean-Pierre Améris et « Sous la pluie » en cours d’adaption par Patrick Goyette), Olivier Adam a co-signé les scénarios de « L’été indien » d’Alain Raoust (2007) et de « Maman est folle » de Jean-Pierre Améris (2007, téléfilm) « Welcome » et « Des vents contraires » de Jalil Lespert.

En 2016, « La Renverse » se penche sur le sort des proches d’un homme politique éclaboussé par un scandale sexuel.

Depuis 2005, Olivier Adam vivait à Saint-Malo avec sa compagne, l’auteure de livres pour enfants Karine Reysset. 

Depuis 2005, Olivier Adam vivait à Saint-Malo avec sa compagne, l’auteure de livres pour enfants Karine Reysset. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s