Un hiver long et rude!

Magnifique histoire, a lire absolument!!

Rien ne va plus chez les Cartwright. Alors qu’Emily s’apprête à donner naissance à son huitième enfant, qu’Edward, le père, cherche dans son bureau une échappatoire au chaos ambiant, que Tom, le fils aîné, s’enferme dans la dépression, Megan, fille unique de la fratrie et mère de substitution de chacun, décide de voler de ses propres ailes. À vingt et un ans, l’heure est venue pour la jeune fille de se libérer des siens. Adieu le Grand Nord canadien, bonjour le swinging London ! Pendant que Megan se cherche dans la Vieille Europe, les Cartwright, eux, tentent de survivre. Qui pour s’occuper du foyer, désormais ? Pour remplir le frigo ? Pour protéger Adam, quatre ans, et ses frères de la folie douce d’Emily, uniquement absorbée par son nourrisson et négligeant tout le reste ? Le silence qui étouffe les Cartwright peut-il être conjuré ? Et si le plus difficile, parfois, était l’espoir ??? *Ce roman nous plonge dans l univers compliqué des familles nombreuses, d autant plus sordide quand la mère est psychologiquement défaillante et le père absent. j’ai beaucoup aimé cette lecture, humaine et triste à la fois!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s